Autour de l’anonymat du Bitcoin – Les avis des experts de CRYPTOCOFFRE sont dévoilés

Chaque semaine, l’équipe de rédacteurs de CRYPTOCOFFRE publie des articles dont le thème principal est l’univers des monnaies numériques. Étant spécialiste des monnaies virtuelles, l’avis d’ experts de renoms se trouve sur la page CRYPTOCOFFRE. Le sujet de ce jour se concentre sur l’anonymat du Bitcoin. En effet, ces derniers temps, cette caractéristique du Bitcoin a suscité de nombreux débats, au sein de la communauté utilisatrice de cette monnaie cryptée. Qu’en pensent les spécialistes ? Les quelques lignes qui suivent exposent l’avis des analystes de CRYPTOCOFFRE.

Selon l’avis des experts de CRYPTOCOFFRE, l’anonymat du Bitcoin est remis en question

Il faut dire que c’est surtout grâce à son anonymat que le Bitcoin attire les investisseurs, les particuliers et les nombreux acteurs économiques. Pour effectuer une transaction ou pour ne créer un portefeuille, nul besoin de fournir des données d’identité. Les adresses de compte en Bitcoin ne sont pas liées à un individu ou à une entité. C’est pourquoi on dit que le Bitcoin est un pseudonyme. Toutefois, ces derniers temps, l’anonymat de cette monnaie est contesté. En fait, grâce à des subventions octroyées par le gouvernement, des entreprises analytiques ont réussi à exposer certaines identités d’utilisateurs de Bitcoin. Ces informations sont censées être cachées. La clé publique réduit ces données en une simple chaîne composée de nombres et de lettres. D’après l’avis des analystes du CRYPTOCOFFRE, cette faille du Bitcoin a permis à d’autres monnaies numériques qui offrent des transactions confidentielles à gagner en popularité. En outre, sur la base de ces informations, il faut dire que le Bitcoin ne favorise nullement les activités illégales puisqu’un dealer qui place son argent dans des activités illicites risque fort d’être démasqué rapidement.

Dans quel sens peut-on dire que le Bitcoin n’est pas anonyme ? L’avis des analystes de CRYPTOCOFFRE est exprimé sur le forum.

Pour effectuer des transactions en Bitcoin, il faut passer par la technologie de la Blockchaine. Celle-ci est similaire à un grand registre public. L’historique complet de chaque Bitcoin est accessible à un grand nombre de personnes. En conséquence, toutes les transactions dans la Blockchaine sont transparentes, ce qui signifie que les transactions peuvent être tracées. La monnaie virtuelle Monero, quant à elle, combine plusieurs transactions de sorte qu’une source ne puisse pas être liée à une destination. Selon l’avis des spécialistes de CRYPTOCOFFRE, le Bitcoin envisage d’ajouter cette fonctionnalité à son système.
Cet article vous a plu ? Vous souhaitez investir dans les monnaies numériques et vous avez besoin de conseils ? Rendez-vous régulièrement sur le site, et consultez l’avis des analystes de CRYPTOCOFFRE.

user user Author

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *