Interdire les monnaies numériques : Est-ce vraiment envisageable ? – Les analystes et commentateurs du forum de CRYPTO COFFRE répondent.

Chaque semaine, grâce aux forums de CRYPTO COFFRE, des articles sont concoctés pour les passionnés de monnaies numériques et les commentateurs de son forum, des articles autour des monnaies virtuelles. Toutes les actualités sur les crypto-monnaies telles que le Bitcoin et l’Ether se retrouvent sur cette page. Le sujet du jour se concentre sur la réglementation, voire la suppression des e-devises envisagée par certains gouvernements ? Qu’en disent les experts sur les forums de CRYPTO COFFRE ? Les réponses sont apportées dans les paragraphes suivants.

Des pays commencent à interdire les nouvelles monnaies cryptées, selon les analystes de CRYPTO COFFRE

En date du 05 septembre 2017, les autorités de réglementation en Chine ont pris une décision vis-à-vis des monnaies virtuelles. En effet, ce pays a exigé que les échanges en crypto-monnaies cessent. Il en est de même pour le lancement d’ICO (Initial Coin Offering). Enregistrer de nouveaux utilisateurs a même été interdit. Les experts de CRYPTO COFRE ont remarqué que les publicités promotrices des e-devises ont cessé de paraître sur certaines plateformes, ainsi que sur des moteurs de recherche. En réalité, la Chine n’a pas tout à fait prohibé l’utilisation des Crypto-monnaie. Toutefois, ce pays envisage la possibilité d’une interdiction des monnaies virtuelles. La Bolivie, le Kirghizistan et le Bangladesh l’ont déjà fait. En 2017, la Russie, quant à elle, a publié un projet de loi pour interdire les monnaies virtuelles.

Pour les analystes de CRYPTO COFFRE, est-il possible d’empêcher les nouvelles monnaies virtuelles ?

Du point de vue des spécialistes de CRYPTO COFFRE, interdire les monnaies numériques ne semble pas tout à fait impossible. Une opinion que les passionnés de son forum ne nient pas non plus. Toutefois, certains partisans des monnaies numériques se demandent comment un gouvernement pourrait procéder de manière efficace. En effet, ce système travaille en ligne. Il est donc anonyme. Par ailleurs, le système est décentralisé. Les données de transaction ne sont pas stockées dans un seul ordinateur, mais dans tout un réseau d’unité centrale. Ainsi, il y a certaines limites évidentes à la capacité du gouvernement de punir les utilisateurs de crypto-monnaies. Pour y parvenir, il doit identifier ces utilisateurs. Mais où les trouver ? Certes, cela est difficile, mais pas impossible. Toutefois, bannir totalement l’utilisation des e-devises pourrait générer des troubles dans le secteur financier.

Pour connaître davantage l’évolution des nouvelles monnaies numériques, ou prendre part aux discussions sur le sujet, le site CRYPTO COFFRE et son forum sont à votre disposition.

user user Author

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *