Le patron de MtGOX accusé de détournement de Bitcoins — les experts de CRYPTO COFFRE.COM réagissent sur son forum.

Si vous souhaitez apporter vos remarques ou questions par rapport à cet article, l’entreprise CRYPTOCOFFRE.COM met à votre disposition un forum de discussions.

La plateforme « historique » d’échanges de Bitcoins, MtGOX, a fermé ses portes en 2015. Cette société basée au Japon a laissé de nombreux utilisateurs lésés en empochant près de 355 millions d’euros. Le gérant de la plateforme, Mark Karpelès est arrêté pour avoir falsifié les données informatiques de sa société et viré les dépôts sur son propre compte. Les analystes de CRYPTOCOFFRE.COM ont décidé de commenter l’affaire sur son forum.

Mark Karpelès : le Français sans effort — explications de l’équipe CRYPTOCOFFRE.COM sur son forum

MtGOX, basée au Japon, fait partie des plateformes historiques d’échanges de Bitcoins. Bien positionnée pour connaître et déchiffrer les comportements financiers des utilisateurs, l’équipe de MtGOX est parvenue à engloutir près de 850 000 de Bitcoins en quelques années d’activité. La police japonaise a fini par découvrir le complot et a arrêté en 2015 le patron de MtGOX. Lorsque les autorités l’ont amené, Mark Karpelès était apparu sur des images de télévision et des photographies, avec un T-shirt bleu écrit dessus « Effortless French » (Français sans effort) et une casquette qui cachait son visage. Mark Karpelès avait planifié son acte depuis 2013, ayant été soupçonné par les forces de l’ordre pour falsification des données dans le système informatique de la plateforme, afin de créer artificiellement un million de dollars. En 2014, il était également impliqué dans la disparition de Bitcoins pour l’équivalent d’environ 355 millions d’euros. Et c’est sur ce dernier acte que la police l’avait arrêté en 2015. Les abonnés du blog de CRYPTOCOFFRE.COM précisent sur son forum que cet effondrement spectaculaire de MtGOX après une série d’allégations de fraudes, avait une fois de plus, souillé la réputation du Bitcoin.

Des allégations niées selon les analystes de CRYPTOCOFFRE.COM sur son forum.

La plateforme MtGOX est un acteur majeur des échanges de Bitcoins. Pour ne pas éveiller les soupçons, Karpelès avait déposé un bilan pour la perte de 850 000 Bitcoins suite à des attaques informatiques. Plus tard, il avait affirmé avoir retrouvé quelques 200 000 de ces Bitcoins dans un lieu de stockage informatique qui n’était pas lié aux autres ordinateurs. Lors de son arrestation et malgré d’autres accusations à son encontre, le patron de MtGOX a nié avoir transféré les Bitcoins de ses clients sur son propre compte. Le quotidien japonais Yomiuri Shimbun a pourtant précisé que toutes les circonstances jouaient en sa défaveur. Les commentateurs des articles de CRYPTOCOFFRE.COM semblent être du même avis que la police : les détails sur le forum.

Retrouvez d’autres explications et réactions sur cet article en vous rendant sur le site CRYPTOCOFFRE.COM. À bientôt sur le forum !

user user Author

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *